BIG BROTHER AWARDS : LE REFI NOMINE !

Publié le par R.E.F.I

                                                                              MERCI

Communiqués

12.05.2010

Big Brother Awards 2010 : Et 10 Prix pour les 10 ans, 10 !

10ans-bd-160x150.jpg La liste des lauréats des Prix Orwell 2010, sanctionnant les pires atteintes à la vie privée, aux libertés publiques et individuelles, semble interminable. De mémoire d’organisateurs, jamais le choix n’a été aussi difficile. Nos jurés (1) ont d’abord absolument tenu à exclure le plus attendu des Big Brothers, Nicolas Sarkozy, pour dopage et récidivisme chronique, et préféré "récompenser" les plus méritants de ses exécuteurs, qu’ils soient ministres, hauts fonctionnaires, élus locaux, entreprises, médias ou personnalités. Résultat : dix trophées décernés, neuf prix Orwell et un prix Voltaire pour cette 10ème édition des BBA !

- Orwell Etats/Elus :

JPG - 121.6 ko

Eric Besson, ministre de l’immigration, remporte le Prix haut la main. Les chefs d’inculpation sont multiples : durcissement des quotas d’expulsions, refus de disculper les personnes et associations aidant les migrants, expulsion expéditives hors contrôle du juge des libertés et non respect des droits des migrants. Comme dit Eric Besson "c’est pas Auchwitz". Encore heureux !...

Loin derrière lui, la pourtant très méritante Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur puis de la Justice (après avoir officié à la Défense), primée l’an dernier pour son efficacité policière : triplement des caméras de "protection", commande d’un rapport approximatif sur leur efficacité, et sa contribution à la Loppsi 2 (loi de programmation sur la sécurité), toujours en chantier. Cette année MAM a été envoyée au charbon pour passer en force la loi de « modernisation de la Justice ». Sarkozy vient de laisser tomber le projet de loi et MAM a désormais contre elle toute la magistrature. Petite dernière, avec son tailleur et ses crocks roses : Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, distinguée pour le giga-fichier H1N1 convoité par ses amis les labos, et son incompétence à protéger les français des appétits des protagonistes du DMP et du DMP Pro.

JPG - 17.7 ko

La catégorie Etats/Elus était si fournie en candidats poids lourds que deux mentions ont été instaurées :
- Mention spéciale Fichiers A la quasi unanimité, le jury a souhaité récompenser les ministres successifs de l’Education nationale (en l’espèce, Gilles de Robein, Xavier Darcos puis Luc Chatel), pour six années d’efforts à mettre en place un fichage systématique (sans base légale et dénoncé par des instances de l’ONU comme le Conseil des droits de l’enfant) des enfants dès l’âge de trois ans. Base Elèves et la BNIE (Base nationale d’identifiants élèves) sont le socle d’un futur "Safari", qui permettra un fichage à la source des futurs actifs, façon "casier scolaire". Deux autres fichiers ont été distingués : le @RSA d’Eric Woerth et Martin Hirsch, qui n’est que le dernier fichier entrant dans le croisement des bases de données sociales mises en place pour contrôler les précaires et les "assistés". Et le fichier H1N1 de Roselyne Bachelot justifié entre autres par l’argument asséné en pleine crise grippale : « et des gens vont mourir ».

- Mention spéciale "Exécuteurs des basses oeuvres" : elle récompense ces hauts fonctionnaires, petits chefs ou élus zélés sans lesquels la machine à broyer ne serait pas aussi performante. Grand gagnant : Eric Ciotti, député et président du Conseil général des Alpes-Maritimes. Il est rapporteur de la dernière loi sécuritaire de l’ère Sarkozy ("Loppsi2"), "porte-flingue" du gouvernement pour toutes les questions de sécurité intérieure, et "conducator" zélé d’un département qui veut être le premier à supprimer les allocations aux familles en difficultés. Dommage pour les perdants : Alex Türk, président de la CNIL maintes fois nominé et qu’on ne présente plus, et Christian Pasta, procureur de la République d’Alès, inconditionnel du FNAEG qui s’est acharné, en vain, à faire condamner un faucheur d’OGM refuznik, car "limiter aux seules infractions sexuelles n’était pas suffisant pour alimenter le fichier"...

JPG - 35.7 ko

- Orwell Localités : Tir groupé pour les Alpes Maritimes ! Car c’est le maire de Nice Christian Estrosi qui décroche la palme du pire élu local de ces BBA 2010. Estrosi — qui a propulsé Eric Ciotti dans son fief du « Zéro-Six » — est le promoteur en tant que ministre de la fameuse loi « anti-bandes » votée cette année, mais c’est surtout pour sa volonté de faire de sa ville un laboratoire de la vidéosurveillance qu’il a été distingué (en projet, un réseau 600 caméras à Nice pour un investissement de 7,6 millions d’euros). Les « dauphins » d’Estrosi sont d’abord le duo de choc Francis Delattre et Sébastien Meurant, deux élus du Val d’Oise qui sont allés fouiller dans les fichiers pour discréditer un adversaire politique (Francis Delattre étant par ailleurs, fait aggravant, un ex-commissaire de la CNIL !). Et ensuite, médaille de bronze pour le maire de Grenoble Michel Destot, déjà connu pour sa longue implication dans les nanotechnologies, qui s’est fait pincer en installant clandestinement des caméras-dôme sur le trajet habituel des manifs, anticipant sur la Loppsi2 qui prévoit que le préfet puisse procéder à de telles installations mêmes éphémères.

- Orwell Entreprise : le Prix revient aux banques BNP Paribas, la Banque Postale, LCL, la Société générale... et tous les autres établissements bancaires qui laissent ou incitent leurs employés à dénoncer aux services de la Préfecture les clients sans papiers venus à leur guichet. Les deux dauphins de ce concours de beauté sont la filiale chinoise d’Alcatel — Alcatel Shanghaï Bell — pour collaboration et fourniture de moyens de surveillance à la dictature de Birmanie, et la RATP pour ses passes Navigo, ses caméras clandestines dans le métro, ses panneaux de pub "espions" et sa politique au service de l’argent et de la sécurité, et non de l’usager.

thierry-lhermitte-pcinpact-2-480x341.png (source : pc inpact)

- Mention spéciale Internet : elle met à l’affiche Trident Media Guard & son actionnaire Thierry Lhermitte, qui escomptent bien faire des profits faciles sur la surveillance des internautes autorisée par l’Hadopi. A une voix près elle échouait aux services web de géolocalisation, la nouvelle armada aspireuse de vie privée du Web 2.0 (Foursquare, Gowalla, Yelp, Plyce, Tellmewhere (Dismoioù en France) et autres Veniu. Et à deux voix près, elle atterrissait dans l’escarcelle de Pages Jaunes et de sa très intrusive nouvelle acquisition 123 People championnes du web-renseignement à l’insu de ceux qui en font les frais et doivent montrer leurs papiers pour espérer qu’on les oublie.

petitnicolas-192x200.jpg - Orwell Novlang : Brice Hortefeux, notre nouveau et célèbre auvergnant ministre de l’Intérieur, n’est pas oublié. Il a inspiré un amendement, porté dans la LOPPSI (pas encore votée) par un certain Eric Ciotti, imposant le terme de « videoprotection » (ce dossier lui a été associé) et la modification de tous les textes règlementaires, histoire de rétablir une réalité sinon sécurisante du moins sécurisée. Ensuite le jury a été sensible à la campagne dite des « Voisins vigilants », autre avatar de la nouvelle sémantique orwellienne, qui pousse la population à s’entre-surveiller. Une mode qui contamine de plus en plus de municipalités. Derniers dossiers remarqués par le jury : le projet Doxa (analyse des « sentiments des consommateurs »), derrière lequel plane l’ombre du groupe Thales), et le professeur Cabanis, qui a fait un éloge remarqué de la biométrie : « la réponse biologique de l’Homo Technologicus qui protège Homo Sapiens de l’insécurité du monde » (sic).

- Mention spéciale médias. Dans cette catégorie, les journalistes « qui soufflent sur la braise sécuritaire » méritaient bien une petite mention. Parmi les six cas d’école soumis au jury — deux pour TF1, M6, France 2, France 3 et un plumitif du Figaro —, le jury finalement placé ex-aequo Les Infiltrés (France 2 / CAPA) qui piochent leurs sujets dans les communiqués de l’Intérieur, et le journaliste du JT de TF1, dans l’affaire Continental, pour avoir diffusé des images non-floutées qui ont permis d’arrêter et de condamner des syndicalistes.

- Prix Voltaire : Il récompense des individus et des collectifs qui luttent contre la surveillance et tentent d’enrayer la frénésie de contrôle des élus et des responsables publics et privés.

Parmi les huit candidats en lice cette année, c’est le groupe Pièces et main d’oeuvre (PMO), né à Grenoble il y a une dizaine d’années et son minutieux travail d’information et de réflexion sur les relents totalitaires des techno-sciences, qui a remporté les suffrages. Ils sont notamment parvenu à contrer avec éclat la campagne d’acceptation des nanotechnologies organisée fin 2009 par le gouvernement via la "Commission du débat public" (CNDP).

Le jury a ensuite été sensible au mot d’ordre du REFI, le Réseau Emploi Formation Insertion, composé de salariés des services publics (Pôle Emploi, organismes sociaux, direction du travail, associations, organismes de formation...) qui refusent de participer à la chasse à l’étranger et au fichage systématique de la précarité. Les autres candidats à ce prix Voltaire sont : Geoffrey Dorne, qui a développé un attirail artistique de contre-surveillance, les collectifs CREP (Strasbourg) CDL (Paris) et un collectif anonyme de Grenoble qui "démontent" les caméras de "protection"dans leurs quartiers, le collectif anti-pub Les Déboulonneursqui avait bien cru s’être débarrassés des panneaux espions du métro, et enfin le tandem de sociologues Tanguy Le Goff & Eric Heilmann, dont l’étude critique a dégonflé le fameux Rapport censé prouver l’efficacité de la vidésurveillance.

Et puis surprise le jury a exigé...

turk-146x200-146x200.jpg - un Prix Spécial du Jury - 10 ans des BBA remis à Alex Türk, sénateur du Nord et président de la Commission de l’informatique et des libertés (CNIL). Il a finalement été distingué par ce Prix Spécial, après avoir été un candidat malheureux pendant de si nombreuses années.

C’est presque un vétéran dans son domaine : lorsque les BBA se sont mis à faire le travail qui devrait être également le sien, avec leur première édition en 2000, Alex Türk était déjà "simple" commissaire à la CNIL. Il en deviendra président en 2004, et sa posture de « garant » des libertés à l’ère du numérique, alors qu’il a lui-même participé à l’érosion des pouvoirs de la CNIL, ainsi que son double discours perpétuel a poussé le jury, à l’unanimité, à l’extraire de la sélection pour lui réserver cette distinction particulière. Il était nominé en tant qu’ « exécuteur de basses oeuvres » et pour son appétit à jouer de la « novlangue » avec persévérance. Il a d’ailleurs réagi dans la journée... Un message liminaire et un brin suffisant, posté... sur Facebook.


Vous retrouverez en ligne la liste des nominés et des primés ainsi que les dossiers complets, candidats par candidats.

Des remises de prix pourront avoir lieu d’ici l’Orwell Party anniversaire du 29 mai 2010. Nous vous en tiendrons informés.

JPG - 4.9 Mo

Et nous vous donnons bien sur rendez vous le 29 mai 2010, au Théâtre la Belle Etoile de la Cie Jolie Môme (Saint Denis 93) pour un après midi d’ateliers Barcamp sur le thême de la contre-surveillance, ainsi que pour la remise du Palmarès BBA Spécial 10 ans, où les gagnants seront cette fois-ci choisis par le public.

Grand fraternellement vôtre L’équipe des BBA France.

(1) Le jury 2010 accueillait cette année : Matthieu Bonduelle, secrétaire général du Syndicat de la magistrature, Véronique Decker, directrice d’école, Collectif national de résistance à Base élèves, Gaëlle Krikorian, sociologue, membre de La Barbe, des Tumultueuses, de Cette France-là et d’Act Up Paris, Agnes Mel, assistante sociale, Mouvement Antidélation, Francis Mizio, auteur, écrivain, Jean-Pierre Petit, Souriez vous êtes filmés, Maurice Rajsfus, fondateur de l’Observatoire des Libertés publiques (Que fait la police ?), Sylvia Preuss-Laussinotte, juriste, Groupe d’information et de soutien aux immigrés (Gisti), François Sauterey, Réseau associatif et syndical, Collectif Non a Edvige et Thomas Sauvadet, sociologue.

Liens utiles :
- Le site des BBA : http://bigbrotherawards.eu.org
- La liste des primés/nominés de l’édition 2010
- Les Surveillés se rebiffent
- L’affiche officielle, réalisé par Cyril Cavalié (version haute définition pour impression format A3)
- Signature musicale : un titre original dédié aux 10 ans des BBA est disponible en licence Creative Commons — composé et produit par BSH Bop, Feat. Lewis Beding.
- "Les surveillants surveillés", le livre des BBA à lire sur sur le site des Editions Zones : http://www.editions-zones.fr/spip.php ?article80 ou à acheter (13€) dans toutes les bonnes librairies en guise de soutien à notre action.


La Belle Etoile

La Belle Etoile, théâtre de la Compagnie Jolie Môme, 14 Allée Saint-Just, 93210 Saint-Denis (pas de panique, c’est à 15 minutes de Paris, juste derrière le boulevard périphérique !-)

+

19.05.2010 Prix du Public Spécial 10 ans : désignez les meilleurs du pire ! Communiqué de Privacy France, 18/05/2010. — Après le Palmarès des Big Brother Awards 2010 dévoilé le 12 Mai, se prépare le Palmarès Spécial 10 ans. Et cette fois-ci, c’est le public qui va s’exprimer pour ses candidats préférés. L’équipe de Privacy France a procédé à un drastique tri très sélectif parmi les primés/nominés des dix années écoulées, en essayant de conserver les dossiers des pires artisans du contrôle et de la surveillance, mais aussi ceux qui dénotaient de la montée d’une nouvelle tendance, d’une (...) 19.05.2010 Prix du Public : les candidats Faites vos jeux ! Rien ne va plus dans le meilleur des mondes sécuritaires ! Mode opératoire : 1 question subsidiaire et 6 catégories. Un seul choix possible par catégorie. Merci de remplir tous les champs pour que votre palmarès soit pris en compte. Pour vérifier les pièces à charge reportez vous aux dossiers des années précédentes (liens dans le sommaire ci-dessous). Lire aussi le communiqué qui explique notre démarche. Prix du Public - BBA 10 (...) 6.05.2010 Big Brother Awards 2010 : les nominés dévoilés, le mercredi 12 mai c’est palmarès ! Communiqué de Privacy France, organisateur des Big Brother Awards. Paris, le 6 mai 2010 — Michèle Alliot-Marie, Eric Besson, Jean-François Copé, Christian Estrosi, Brice Hortefeux, Frédéric Mitterrand, Nadine Morano ou même Alex Türk… Le fichier H1N1 de Roselyne Bachelot, les fichiers sociaux d’Eric Woerth et Martin Hirsch, ceux de l’Education nationale, et puis Alcatel, les Caisses d’Epargne, Facebook, Google, les Pages Jaunes, la RATP… les Big Brother Awards France, qui fêtent cette année leurs 10 (...) 20.04.2010 La CNIL sur les écrans publicitaires "espions" : avis partiel, voire partial Communiqué de presse commun du mardi 20 avril 2010.
Les associations Résistance à l’Agression Publicitaire, Souriez vous êtes filmés, Le Publiphobe et Privacy France ne peuvent qu’exprimer leur déception à la lecture de l’avis de la CNIL intitulé, non sans humour, "Dispositifs d’analyse du comportement des consommateurs : souriez, vous êtes comptés !". En effet, la CNIL ne répond que très partiellement aux questions que le collectif d’associations avait soulevé au premier trimestre 2009, en assignant la RATP et METROBUS en justice [1]. La CNIL, après avoir (...)
13.04.2010 Les surveillés se rebiffent Pour le 10ème anniversaire des BBA, toute l’équipe de Privacy France vous invite à un Barcamp à la Belle Etoile, le théâtre de la Compagnie Jolie Mome à St Denis, le 29 mai à 14h pour une après-midi de rencontres, d’échanges et d’ateliers informels sur le thème de la contre-surveillance et des modes d’actions visant à reconquérir et préserver nos identités numériques et nos droits d’individuEs libres. Cette année le palmarès 2010 sera rendu public le mercredi 12 mai 2010 à 9h30, lors d’une conférence publique (...) 2.03.2010 10ème édition des Big Brother Awards : la chasse est ouverte ! Communiqué de Privacy France, 3 mars 2010. — Putain... 10 ans ! 10 ans déjà que les Big Brother Awards (BBA) France décernent, tous les ans, leurs prix infâmants. Créés en 1998 au Royaume-Uni, lancés en France en l’an 2000 et repris, depuis, dans près d’une vingtaine de pays, les BBA sont la seule cérémonie ayant vocation à disparaître. Las, les promoteurs zélés de la société de surveillance et des atteintes à la vie privée sont toujours aussi nombreux, et les BBA se voient contraints, une fois encore, (...)


21.10.2009 Inflation du fichage policier : l’énorme hypocrisie Deux décrets du 18 octobre ont donc donné naissance aux nouveaux fichiers des ex-Renseignements généraux, qui remplacent le funeste fichier EDVIGE, abandonné l’an dernier par le gouvernement sous la pression de la société civile et du collectif Non à EDVIGE. L’un est destiné à la "prévention des atteintes à la sécurité publique" (PASP), et l’autre devra nourrir des "enquêtes administratives liées à la sécurité publique" (EASP). Ces fichiers sont tout aussi scandaleux qu’EDVIGE : PASP cible toujours des (...) 5.04.2009 Les décorés de la promotion 2009... Big Brother Awards : et les « winners » sont... (Find an English translation at the end of this article). Mise à jour : voir toute la cérémonie 2009 en vidéo + les remises de prix aux trois Prix Voltaire Paris, le 5 avril 2009. — Les Big Brother Awards France, qui décernent depuis l’an 2000, des « Prix Orwell » à celles et ceux qui se sont illustrés en matière de promotion de la surveillance, d’atteintes aux libertés ou à la vie privée, ont distingué cette année : Eric Woerth pire danger... (...) 30.03.2009 Les prétendants aux Césars de la surveillance, promotion 2009 Paris, 30 mars 2009 — Les fichiers "RIM-Psy" du ministère de la Santé, le "RNCPS" de celui du Budget, Michèle Alliot-Marie, Bertrand Delanoë, Frédéric Lefebvre, Xavier Darcos, le ministère de la Culture, mais aussi des agents anonymes qui pratiquent la délation, des entreprises spécialisées dans la biométrie en établissements scolaires, l’identification des passants ou la détection de mensonges des salariés, des maires méritants et même un gérant de supermarché... la longue liste des nominés aux Big (...) 13.03.2009 Écrans de pub "interactifs" : la RATP et Métrobus assignés au TGI Communiqué commun des associations Résistance à l’agression publicitaire, Souriez vous êtes filmés, Big Brother Awards, Robin des toits et Le Publiphobe.
10 mars 2009. — Cinq associations (Résistance à l’agression publicitaire, Souriez vous êtes filmés, Big brother awards, Robin des toits et Le Publiphobe) viennent d’assigner la RATP et sa régie publicitaire Métrobus (filiale de Publicis et JCDecaux) devant le juge des référés du Tribunal de grande instance de Paris, pour leur projet d’installation massive d’écrans publicitaires « espions » dans les couloirs du métro parisien. Quatre écrans sont déjà actifs à la station Étoile, et 400 autres sont prévus (...)
4.03.2009 Nominez-les, désignez-les, ils le méritent ! Plus qu’une dizaine de jours avant la clôture des "candidatures" aux Big Brother Awards 2009, la neuvième édition en France du grand concours annuel des plus beaux specimens de la société de surveillance. Notre formulaire est encore à votre disposition pour proposer vos candidats dans les 6 catégories, en respectant nos principes de nomination résumés ici. Petit amuse-gueule. Et pour réviser vos classiques, voici un plus long florilège du palmarès 2008, dont les argumentaires sont tous archivés (...) 27.01.2009 Édition 2009 : les nominations sont ouvertes Pour la neuvième année consécutive, les Big Brothers Awards France préparent leur traditionnelle Orwell Party, cérémonie au cours de laquelle sont remis leurs fameux prix sanctions. Elle aura lieu le samedi 4 avril 2009 à la Parole Errante / La Maison de l’Arbre de Montreuil (détails plus bas), lieu mythique où Méliès usa d’une caméra non pour surveiller mais pour tourner des films, et qui abrite aujourd’hui le Centre International de création d’Armand Gatti et de son équipe. Un jury composé d’une (...) 15.01.2009 10 jours contre l’antiterrorisme Les BBA France se joignent à l’appel « 10 jours d’agitation contre les lois antiterroristes », organisés dans des dizaines de villes en France, Suisse et Belgique par les collectifs de soutien aux « 9 de Tarnac », afin de rappeler le sort réservé aux citoyens interpellés le 11 novembre dernier pour « tentative de sabotage », alors qu’aujourd’hui deux d’entre eux restent en détention provisoire, et que le parquet s’est à nouveau opposé, le 14 janvier, à la libération de l’un d’eux malgré l’avis du juge (...) 12.12.2008 Base élèves : pétition de soutien aux directeurs d’école Sans plus attendre : SIGNEZ LA PETITION. Alors que l’on cherche encore, du coté de l’Élysée, à repérer les « futurs délinquants » dès la maternelle, au moment où nous sommes en droit de nous inquiéter du durcissement pénal sur les mineurs que prépare la Garde des Sceaux, comment peut-on accepter que, sous couvert « d’aide administrative à la gestion » des écoles, tous les enfants scolarisés dans le premier degré soient immatriculés de manière indélébile dès l’âge de 3 ans, et ce durant tout leur parcours (...) 7.12.2008 FORUM DES DROITS ET LIBERTES 10-11-12 DECEMBRE 2008 FORUM DES DROITS ET LIBERTES 10-11-12 DECEMBRE 2008 L’omniprésence du contrôle, l’extension des zones de non droit, la systématisation des juridictions d’exception et le vote récent d’une pléthore de lois liberticides témoignent de la banalisation des politiques sécuritaires. La production de sécurité et du sentiment d’insécurité qui la justifie mobilisent les idéologies les plus réactionnaires, donnant lieu à nombre de dérives et qui portent la politique loin hors de tout processus dit démocratique. (...) 18.11.2008 Nouveau front de résistance nationale contre Base élèves Derrière le fichier en tant que tel, se profile la "base des identifiants", les matricules qui suivront à la trace tous les élèves pendant une quarantaine d’années...
Une vingtaine de collectifs départementaux contre le fichier Base Elèves [9], représentés par environ 75 personnes, se sont réunis à Paris le 8 novembre 2008 afin de créer un "Collectif national" pour mieux coordonner les actions contre le fichage des enfants dès l’âge de 3 ans. « Après l’arrêté du 1er novembre [10], les collectifs réaffirment leur opposition au traitement automatisé de données à caractère personnel « Base Elèves » mis en place dans le premier degré. Le point central du dispositif est (...)
26.10.2008 Orwell s’étale sur les planches (Mise à jour 4/11/2008). L’adaptation de "1984" au théâtre, une pièce sur la "prévention situationnelle", et à partir du 6 novembre le dernier spectacle de la Compagnie Jolie Môme...
Les Big Brother Awards sont honorés de vous présenter trois spectacles d’intérêt public... A ne pas manquer, le nouveau spectacle politico-musical de la Compagnie Jolie Mome : Procès Spectacle . Contexte : en avril 2005 des intermittents s’invitent au siège de la CFDT afin de comprendre pourquoi ce syndicat a signé le protocole de modification d’indemnisation des intermittents. Un an plus tard, deux d’entre-eux (dont un membre de Jolie Mome...) sont mis en examen pour "violation de (...)
16.10.2008 En librairie, le premier rapport annuel des BBA « Les meilleurs livres sont ceux qui racontent ce que l’on sait déjà. » George Orwell, 1984.
Hasard du calendrier... Alors que le 16 octobre, jour de la Sainte Edwige, s’organise partout en France une journée nationale de mobilisation contre la dernière tentative du gouvernement de ficher la population sur simple présomption, le même jour sort en librairie le premier rapport annuel de notre modeste organisation (éditions Zones / La Découverte). Cet ouvrage récapitule dix ans d’action des Big Brother Awards, en France comme à l’étranger — la toute première cérémonie a eu lieu à Londres fin (...)
9.10.2008 Journée d’action Freedom not Fear La journée d’action internationale "Freedom not Fear" du 11 octobre s’est disséminé dans une vingtaine de villes dans le monde (quelques images de Berlin par exemple). Cette journée d’action est d’autant plus essentielle que l’actualité ne cesse de nous donner des motifs d’inquiétude quant au respect, par le gouvernement, pour la vie privée et les libertés individuelles et publiques. Après Edvige 1.0 et 2.0, et son pendant occulte Cristina, après le nouveau fichier PERS du fisc, voici trois exemples (...) 9.09.2008 Edvige et Cristina même combat Les BBA France demandent l’abandon des fichiers Edvige et Cristina et soutiennent sans réserves les recours en annulation déposés à la fin du mois d’août au Conseil d’Etat contre ces deux fichiers de contrôle social et politique créés le 1er juillet par la nouvelle direction du renseignement intérieur (DCRI). Le secret total entourant la mise en oeuvre de Cristina — visant a priori des personnes menaçant la « sécurité nationale » tandis qu’ Edvige se contente de cerner celles menaçant « l’ordre public » — (...)


22.07.2008 Pétition nationale pour l’abolition du fichier génétique Paris, 22 juillet 2008. — Le "casier génétique" que constitue le fichier FNAEG fait l’objet d’une pétition nationale demandant son abolition. Une action organisée à l’initiative du collectif "Refus ADN", prix Voltaire des derniers BBA, et surtout de Benjamin Deuceninck, premier citoyen français — condamné par la Cour de cassation en avril dernier pour « refus de prélèvement » — à porter son cas devant la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg. Le comité de sélection des Big Brother Awards (...) 3.07.2008 « EDVIGE » : signez la pétition contre ce fichier hors la loi Mise à jour 11/09/2008 : Si vous rencontrez des difficultés à accéder au site http://nonaedvige.ras.eu.org, vous pouvez télécharger une version imprimable (PDF) pour la faire circuler manuellement. Signatures à retourner (de préférence avant le 10 octobre) au collectif "Non à EDVIGE", c/o LDH, 138 rue Marcadet, 75018 Paris. Les BBA insistent aussi pour que CRISTINA, l’autre fichier de la sécurité intérieure, soit dénoncé et abandonné. Lire à ce propos : A qui profite la CNIL ? (Edvige, Cristina, la DST, (...) 19.04.2008 La riposte d’Olivennes prend une claque à Strasbourg Le Parlement Européen rejette la riposte graduée Paris, jeudi 10 Avril. La Quadrature du net. — Le Parlement européen a adopté ce matin une résolution qui engage les États membres - donc la France - « à éviter l’adoption de mesures allant à l’encontre des droits de l’homme, des droits civiques et des principes de proportionnalité, d’efficacité et d’effet dissuasif, telles que l’interruption de l’accès à internet ». Ce vote démontre que le dispositif de riposte graduée que Nicolas Sarkozy souhaite voir (...) 1er.04.2008 Manifestations nationales contre le fichage des enfants A l’initiative de plusieurs syndicats et de collectifs locaux de résistance au contrôle social, plusieurs manifestations sont organisées le 2 avril dans toute la France afin de sensibiliser à nouveau le public sur les dangers du fichage des enfants et de leurs familles. Voici une liste non exhaustive de quelques rassemblements : Marseille (Parc Chanot) Paris (Hôtel de ville) Grenoble Bourges (devant la mairie) Rennes (devant les Champs libres) Rodez Sainte-Affrique (...) 21.03.2008 Palmarès 2007 des Big Brother Awards France Paris, le 21 mars 2008. Nous avons le regret de vous annoncer qu’une fois de plus, Nicolas Sarkozy a été bel et bien exclu de la compétition, en raison, cette année, de sa "prédisposition génétique" aux atteintes à la vie privée et aux libertés. A contrario, le jury des Big Brother Awards 2007 a bel et bien récompensé le Conseil Constitutionnel, le Pr Philip Gorwood de l’Inserm, les drônes Quadri-France et Elsa, Claude Journès, président de l’université Lyon-II, l’émission Envoyé Spécial de France 2 pour (...) 17.03.2008 Sélection 2007 des BBA : le concours de beauté est ouvert ! La sélection 2007/2008 et la liste des membres du jury
Paris, 17 mars 2008 — Les Big Brother Awards, décernés dans une quinzaine de pays, sont la seule cérémonie dont l’objectif est de ne plus avoir raison d’être, et de disparaître. Las : ministres, élus locaux, hauts fonctionnaires, lobbies, grands patrons ou petits chefs d’entreprises... pour la huitième année consécutive, les candidatures aux désormais traditionnels prix Orwell, remis aux plus honorables promoteurs de la société de surveillance, n’ont pas manqué cette année. Nous avons donc le regret de (...)
22.01.2008 Pétition nationale pour le retrait du fichier des écoles du 1er degré BBA France / Correso, 22 janvier 2008. — Les Big Brother Awards s’associent à une initiative de parents d’élèves, d’enseignants et de militants des droits de l’homme visant à obtenir le retrait pur et simple d’un fichier informatique censé ficher tous les élèves à partir de 3 ans ; un fichier qui doit se généraliser dans toutes les écoles maternelles et primaires à la rentrée 2009. Lancée à l’initiative du Correso, le collectif rennais de résistance sociale — qui fut l’un des premiers groupes de citoyens à (...) 21.01.2008 BBA 2008 : objectif mars A signaler : résultats de l’étude World Privacy Rankinks 2007. La France entre dans le Top 10 des sociétés les plus surveillées
BBA édition 2008 : objectif mars L’organisation des BBA France a du repousser de quelques semaines, pour des raisons logistiques, la prochaine cérémonie de remise des prix, 8ème du genre. Prévue initialement en janvier, elle aura lieu à la fin du mois de mars. Vous en serez très vite informé. Aussi, nous vous invitons à profiter de ce délai supplémentaire pour participer à cette grande traque des prédateurs de la vie privée : vous pouvez nous adresser vos propositions de candidature pour les 5 prix (...)
15.07.2007 Prix Voltaire 2006 : des directeurs d’école toujours en résistance face au fichier "base élèves" Ce fichier, portant sur tous les enfants de 3 à 10 ans, se généralise dans toute la France alors qu’il suscite encore de nombreuses inquiétudes. Pire, il fonctionne depuis deux sans que les verrous prévus à l’origine par le Ministère ne soient opérationnels... Retour sur un manquement grave qui a trompé la CNIL tout comme les parents d’élèves et les enseignants. Dans cet article : de nouveaux documents inédits sur ce fichier "déclaré" en décembre 2004.
Mise à jour le 18 aout. [24] Six mois après avoir été distingués par le Prix Voltaire 2006 [25] pour avoir refusé d’utiliser le fichier "base élèves" dans leurs écoles maternelles ou primaires, quelques directeurs et directrices d’école d’Ille-et-Vilaine ont reçu à Rennes la visite d’un émissaire des Big Brother Awards qui leur a remis leur précieux trophée. Ce jour-là, début juillet, une petite dizaine de ces directeurs étaient justement convoqués quai Dujardin, à Rennes, à l’Inspection académique (IA) (...)
7.06.2007 Les biomaîtres au piquet ! Le comité d’éthique français dénonce le caractère inexorable de la biométrie et propose quelques solutions pour aider la société à s’y opposer
Souriez vous êtes reconnu Cliché pris à l’entrée de l’exposition "Le corps identité", co-produite par Sagem et la Cité des sciences de la Villette en 2006 La multiplication des systèmes d’identification et de fichage biométrique vient de sérieusement donner la migraine aux Sages du Comité national d’éthique (le CCNE). Ce conseil consultatif a été créé par décret le 23 février 1983, rémis au goût du jour sous Raffarin (loi bioéthique du 6 août 2004), et chargé depuis de « donner des avis sur les problèmes (...)


5.05.2007 BBA International - Le Palmarès Le 2 mai dernier à Montréal, Privacy International organisait les premiers Big Brother Awards au niveau international dont le palmarès apparait comme suit en anglais. Les gagnants sont : Entreprises : la compagnie de base de données Choicepoint, pour revendre sans scrupules des données personnelles au plus offrant ; Personnage public : Stewart Baker, ancien directeur juridique de l’agence de renseignement National Security Agency, maintenant sous-ministre à la Sécurité Intérieur des (...) 5.05.2007 Piqûre de rappel Dans les 18 pays où ils sont organisés sous l’égide de Privacy International, et cela depuis près de dix ans, les Big Brother Awards ont vocation à montrer du doigt les personnalités et les actions politiques qui menacent le plus les libertés privées, les droits fondamentaux et la stabilité démocratique. Cette société de la surveillance et de la suspicion se matérialise par l’action conjuguée d’une multitude d’acteurs et de dispositifs, mais il arrive parfois que certains personnages se distinguent (...) 27.02.2007 Fichiers policiers : « jurisprudence Rebelle » pour tous les citoyens ! Privacy International France. 27.02.2007 — C’est avec beaucoup d’attention que le comité français des Big Brother Awards a suivi les péripéties du fichier tenu aux Renseignements généraux sur la personne du conseiller spécial de Ségolène Royal, Bruno Rebelle. Cela pourra-t-il servir de détonateur pour qu’enfin l’existence même de ces fichiers ainsi que leur gestion anarchique puissent être remises en question ?
L’ancien directeur de Greenpeace France Bruno Rebelle, qui a quitté l’ONG il y a pourtant déjà 3 ans, a eu l’honneur de voir son dossier des RG "réactualisé" en janvier 2007. Suite, semble-t-il, à son enrôlement dans l’état-major de campagne de la candidate du Parti socialiste aux élections présidentielles. C’est aussi avec une certaine admiration que nous avons appris le traitement de faveur qu’a pu obtenir Bruno Rebelle dans cette affaire. La presse est unanime : le citoyen Rebelle a pu consulter son (...)
20.01.2007 Palmarès 2006 des Big Brother Awards France Paris, le 20 janvier 2007. — Seule personnalité à avoir été nominée 6 fois aux Big Brother Awards France —dont c’est la septième édition—, Nicolas Sarkozy, à qui nous avions décerné 3 prix Orwell ces 3 dernières années a, comme ce fut le cas lors de sa toute première nomination, été exclu de la compétition. Jacques Lebrot, sous-préfet "sécurité" de Seine-St-Denis, Sony-BMG & son "rootkit", Paul Anselin, maire de Ploërmel dans le Morbihan, Frédéric Péchenard, directeur de la Police Judiciaire et Pascal (...) 9.01.2007 La sélection et le jury de la 7ème édition BBA France - 7ème édition La chasse est ouverte ! Paris, 9 janvier 2007. (Mise à jour 15.01) — Quelques ministres, hauts fonctionnaires, élus locaux, grands patrons ou petits chefs d’autorités publiques ont été sélectionnés pour concourir aux cinq prix Orwell remis tous les ans aux plus fins prédateurs de la société de surveillance. Conformément à la tradition de Privacy International, c’est un jury de personnes qualifiées qui va départager les candidats. Cette année le jury réunit : Isabelle Bouyer, (...) 7.11.2006 La CNIL très active dans la prévention de la délinquance... des élus locaux Le chef du départemement de la Marne et le maire de Vitry-le-François blanchis après un flagrant délit de fichage sauvage
Paris, le 7 novembre 2006 — Dans une "tribune" du 26 juillet 2006 signée Anne Debet, commissaire à la CNIL, la commission nationale de l’informatique et des libertés affiche publiquement son mécontentement de n’avoir pas été assez entendue par Nicolas Sarkozy. La CNIL ménage tout d’abord le ministre en se contentant, sur son site internet, de poser cette question hypocrite : "L’avis de la CNIL sur le projet de loi relatif à la prévention de la délinquance a-t-il été suivi ?" [47]. Car la sortie de Anne (...)
10.10.2006 Lancement de la 7eme édition des Big Brother Awards France L’appel à candidatures est ouvert... pour la seule "élection" d’utilité publique de l’année 2007 !
Paris, 10 octobre 2006. — Les meilleurs élèves de la société de surveillance seront une nouvelle fois en compétition lors de la 7ème édition des Big Brother Awards, organisés en France sous l’égide de Privacy International. La cérémonie de remise des prix aura lieu le samedi 20 janvier 2007 à l’espace Confluences, Paris 20ème. Les lauréats des derniers BBA — du directeur de l’Insee Jean-Michel Charpin à Nicolas Sakozy, en passant par le patron de Lidl France et le député du Val-de-Marne Jacques-Alain Benisti (...)


4.02.2006 Palmarès 2005 Palmarès 2005 : Directeur de l’Insee, entreprise Lidl, un collège de Carqueiranne, deux commissaires de Carcassonne, le député Bénisti et l’Inserm, Nicolas Sarkozy — et le prix Voltaire aux travailleurs sociaux (collectif résistance à la délation) Paris, 4 février 2006 — La 6ème édition française des Big Brother Awards s’est clôturée le vendredi 3 février par une cérémonie qui a récompensé les meilleurs ambassadeurs de la société de surveillance en 2005. Qu’ils en soient "félicités" comme il se doit : (...) 1er.02.2006 Livre Bleu du Gixel, les BBA republient la version originale (et non censurée) Paris, le 1er février 2006 - Le Gixel, Groupement des industries de l’interconnexion des composants et des sous-ensembles électroniques qui emporta le prix Orwell Novlang aux Big Brother Awards 2004, a récemment censuré son "Libre Bleu", qui lui avait précisément valu d’être primé l’an passé pour son acception des technologies de surveillance et de contrôle, et sa volonté de conditionnement de la population, et notamment des enfants et de leurs parents, aux "bienfaits" de la biométrie, de la (...) 25.01.2006 La sélection 2005 et les membres du jury Paris, 25 janvier 2006. — La sélection des Orwell de la surveillance 2005 vient de se clôturer. Une trentaine de candidats ont été retenus dans cinq catégories, pour désigner les hauts fonctionnaires, ministres, élus, entreprises publiques ou privées, collectivités locales ou autres autorités administratives qui ont marqué l’année par leur négligence à protéger la vie privée ou leur insistance à la violer, ou qui ont fait avec zèle la promotion de politiques sécuritaires ou de technologies de surveillance. (...) 19.01.2006 Big Brother Awards France 2005 - Les palmes de la surveillance - 6ème édition Paris, 19 janvier 2006. — Les inconditionnels du fichage, petits caporaux du contrôle sécuritaire, social ou administratif, et autres opportunistes de la surveillance préventive seront à l’honneur de la 6ème édition des Big Brother Awards France. La remise des prix aura lieu cette année le vendredi 3 février 2006 dans les locaux de l’association Confluences à Paris (190 bd de Charonne, 75020 Paris - M° Alexandre Dumas) le vendredi 3 février avec, à partir de 19h, une projection de court-métrages, clips (...) 17.10.2005 Lancement Big Brother Awards France 2005 6em édition Paris, 17 octobre 2005. — Inconditionnels du fichage, petits caporals du contrôle social et grands excités de la surveillance urbaine se retrouveront encore une fois à l’honneur lors de la 6ème édition des Big Brother Awards organisée en France par l’ONG Privacy International. La remise des prix aura lieu le vendredi 3 février 2006 dans les locaux de l’association Confluences à Paris (détails plus bas). Comme tous les ans, les organisateurs appellent dès à présent le public à soumettre (...)


26.01.2005 Palmarès bba 2004 5em édition Paris, 26 janvier 2005 — La 5ème édition française des Big Brother Awards s’est clôturée le 21 janvier 2005, jour anniversaire de la mort de George Orwell il y a 55 ans, par une cérémonie qui a récompensé les meilleurs ambassadeurs 2004 de la société de surveillance. Cérémonie durant laquelle le jury de dix personnalités réuni par Privacy International a pu dévoiler publiquement les gagnants dans six catégories, désignant les pires politiciens, projets, entreprises ou pouvoirs locaux ayant porté atteinte (...)


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thewiththesale 24/06/2011 11:23


Wow,you have a quite exceptional view.Would you like juicy handbags and true religion jeans?I think a suitable handbag and jeans are very important for a person's appearance.I find a place that
provide different handbags and jeans. Let' get a move on!.


thecheapmass 24/06/2011 11:22


It makes me feel so surprise.I never know there is such a wonderful place that I can find what I need,The site offers different kinds of handbags,sunglasses and jeans etc with world-famous
brands.They are all cheap,nice with high quality.I believe it won't let you down.Join it now!