ANPE ou POLE EMPLOI... LA CHASSE RESTE OUVERTE !

Publié le par R.E.F.I

 

 

 

Policemploi.jpg

 

 

 

mail.google.com-fede.jpeg

 

 

 

DEPUIS LA CREATION DE POLE EMPLOI,

ON NOUS APPELLE DES COLLABORATEURS…

 

…ON COMMENCE MALHEUREUSEMENT A DECOUVRIR POURQUOI !

 

 

Début juin, à l’agence de Dinan,

 une personne a été arrêtée par la police et la gendarmerie.

 

Pole-Emploi n’a pas à répondre à une demande ou injonction de convoquer une personne dans le seul but d’entrainer celle-ci dans une souricière.

Nous ne pouvons accepter de telles pratiques qui transforment l’agent Pole-Emploi en auxiliaire de Police à la solde de Besson et qui de surcroit peuvent mettre en danger l’intégrité physique des personnels. Ce type d’intervention pouvant mal tourner.

 

Ces faits, ou plutôt ces méfaits, ne sont pas sans rappeler une période sombre de notre histoire.

 

C’est la 3eme fois à Pole-Emploi que l’on a à déplorer de telles pratiques.

 

Il est inadmissible que l’encadrement de Pole-Emploi puisse monter et couvrir de telles actions machiavéliques.

Le directeur général, qui a condamné ce type d’intervention dans les locaux de Pole -Emploi… (Mais pas sur les parkings), doit prendre des mesures immédiates pour que ce type d’exaction ne se reproduise pas.

 

Rappelons qu’en aucun cas nous n’avons à obéir à un ordre illégal ; en l’occurrence, le seul fait de convoquer une personne sous un prétexte fallacieux  est une manœuvre illégale de Pole- Emploi.

IL FAUT QUE CELA CESSE !

 

Nous sommes en contact avec le Réseau Emploi Formation Insertion (REFI) qui a alerté et activé ses contacts (LDH/Cimade/RESF…) afin de demander des explications à la direction et faire cesser ce type d’ « initiative » qui n’honore pas ses auteurs.

 

LE PERIMETRE DE POLE-EMPLOI NE DOIT PAS ETRE UNE ZONE DE NON-DROIT

 

NOUS AVONS UN DEVOIR DE VIGILANCE.

 

Surveillez ce site, nous allons vous proposer des actions (appels téléphoniques, mails, fax pour dénoncer ces faits ignobles)...

Publié dans DENONCER LES DELATEURS

Commenter cet article